Le e-commerce s’est aujourd’hui imposé dans les comportements d’achat des consommateurs. Pour preuve, en 2015 le marché a représenté en France un volume de près de 65 milliards d’euros en valeur soit un nombre de transactions en hausse de 83%.
Dans ces conditions, il n’est pas surprenant que la concurrence s’exacerbe. Comme toujours ce sont les géants du secteur (Amazon en tête) qui sont le plus à même de répondre aux attentes de clients toujours plus exigeants. Or, dans le secteur du e-commerce, c’est la livraison qui, avec le prix d’achat, est au cœur des préoccupations des consommateurs. Pour 89% des acheteurs ce sont les critères qui viennent en tête, suivis par la garantie (82%). Des notions comme la qualité technique ou l’impact environnemental se placent loin derrière avec, respectivement, des taux et 48% et 15% …
Développer un système de livraison qualitatif

Pour un  e-commercant, l’enjeu de la livraison s’avère ainsi crucial dans son double objectif de dynamiser son marché tout autant que de conquérir, et fidéliser, de nouveaux clients.

Fondamentalement, deux options s’offrent aux retailers désireux de soigner leur logistique pour satisfaire les consommateurs. Soit de développer en interne leur propre logiciel de livraisons soit de faire appel à une solution existante.

La première possibilité, si elle semble séduisante en raison des options de personnalisation qu’elle propose, souffre du défaut majeur de son coût (plusieurs dizaines de milliers d’euros) tout autant que de la complexité de mise en œuvre qu’elle impose (il existe bien souvent des dizaines, voire plus, de paramétrages possible. La taille, les coloris et les options des vêtements en sont un bon exemple). D’autres paramètres (plusieurs délais de livraisons ou des promotions personnalisées) viennent eux aussi compliquer la tâche.

À moins donc de disposer de solides bases dans les domaines informatiques et numériques, ou d’employer des professionnels solidement implantés dans leur secteur, il s’agit là d’une solution peu optimales et source potentielles de problèmes en tout genre.

Des solutions existantes

Dans ces conditions, on comprend que la majorité des acteurs du secteur fassent appel à des solutions logicielles pré-existantes qu’ils adaptent ensuite aux caractéristiques de leur secteur d’activité. Elles offrent de plus l’avantage d’être opérationnelles très rapidement. En effet, si une courte formation est presque toujours indispensable, elle reste facile à mettre en place et à maîtriser.

De plus, cette option permet de bénéficier des services après-vente qui garantissent la fiabilité des logiciels utilisés et de ne pas se retrouver « en panne » de service logistique en cas de bugs.

Enfin, ces options existantes intègrent toutes les indispensables outils de suivis qui permettent de rester en contact avec le client et donc de développer une démarche commerciale de fidélisation qui s’inscrit  dans le long terme.

Les fonctions de relance (par SMS ou courriels), les offres promotionnelles adaptées aux goûts des consommateurs ou encore la gestion des retours offrent de tisser des liens privilégiés avec vos actuels, et aussi futurs, clients.

Intégrer des solutions logicielles existantes reste ainsi la démarche la plus rationnelle, la plus rentable et, surtout, la plus fiable qui s’impose à un e-commerçant.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.