Suite à notre présence au Salon e-Commerce de Paris 2015, le magazine Journal du Net a élu les start-up les plus innovantes du salon. ShopRunBack fait parti des pépites !

 

Découvrez !

ShopRunBack, application multi-marchands de retours produits

Lancée début 2014, ShopRunBack édite une application facilitant les retours produits. Le cyberacheteur qui désire retourner sa commande ouvre l’application, choisit le lieu d’enlèvement, sélectionne le marchand, renseigne son numéro de commande, prend en photo le produit, indique le motif de retour, valide la date et le créneau d’enlèvement, puis rentre son numéro de carte bancaire.

ShopRunBack envoie un coursier, emballe l’article et le renvoie au marchand. Si ce dernier est client de la solution, il visualise sur un back-office les retours attendus, les trace et peut envoyer les informations correspondantes à ses entrepôts qui vont les réceptionner.

Il dispose aussi d’analytics qui examinent les retours au regard de divers leviers marketing, par exemple pour savoir si le taux de retour augmente en cas de promotion.

« ShopRunBack est en particulier utile aux marchands crossborder puisque nous leur proposons d’utiliser comme adresse de retour nos plateformes logistiques dans une vingtaine de pays, opérées par nos partenaires locaux« , souligne Florian Laudillay, cofondateur. S’y déroule également un contrôle de la qualité du produit retourné, selon un process défini avec le marchand.

Si celui-ci souhaite offrir le retour à l’acheteur, c’est lui qui rémunère ShopRunBack en fonction du process de contrôle et, bien sûr, du transport. S’il ne désire pas offrir le retour ou n’est pas client de la solution, c’est l’acheteur qui rémunérera le service, qui lui aura facilité la réexpédition de sa commande de plusieurs façons.

« L’enlèvement à domicile n’est encore proposé qu’à Paris, mais la start-up lui permet aussi de déposer le colis en point relais – ce que le marchand ne propose pas forcément lui-même – ou en bureau de poste avec une simple étiquette à imprimer, y compris vers l’étranger« , précise Florian Laudillay.
Dans ce cas, le colis passe toujours par le hub logistique de ShopRunBack mais ne fait pas l’objet d’un contrôle qualité. Financée sur fonds propres, la start-up a déjà été retenue par Mango pour gérer ses retours dans 15 pays
Découvrez le dossier complet des Start-up 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *